Le Pénitencier de Fotoba : Un lieu d’histoire et de mémoire

0
387

Le Pénitencier de Fotoba, aujourd’hui en ruine est une ancienne prison de l’Afrique occidentale française, située à Fotoba, dans les îles de Loos.  Il a été créé en 1905, après la convention franco-britannique rattachant les îles de Loos à l’empire colonial français signée le 08 avril 1904. Le pénitencier de Fotoba comprend :

  • Une prison centrale bâtie sur un terrain de 9 500 m2 (longueur : 100 m, largeur : 95 m) avec une clôture de 3,5 m de hauteur et de 40 cm d’épaisseur. Cette prison centrale comprend 17 cellules d’isolement, une cuisine, un lavoir et un puits.
  • Un sanatorium qui a servi à interner les personnes souffrant de troubles mentaux,
  • Des annexes et dépendances (infirmerie, maison du gardien-chef, camp de gardes).

Véritable patrimoine historique et culturel, le gouvernorat de la Ville de Conakry s’est engagé pour la restauration et la valorisation du site pour sauvegarder ce patrimoine et ainsi favoriser la transmission de la mémoire aux générations futures.  Le chantier est aujourd’hui presque terminé et attend sa remise officielle et une cérémonie inaugurale à la hauteur des enjeux et des investissements consentis. Par ailleurs, dans la logique de valorisation de ce lieu de d’histoire et de mémoire, une équipe d’historiens avec l’appui du gouvernorat de la Ville de Conakry est entrain de travailler sur des pistes permettant de mieux faire connaître ce patrimoine notamment aux jeunes générations.

Les travaux de restauration ont été effectués par une entreprise de la place avec le concours d’un Ingénieur ayant une forte expérience à l’international en matière de restauration et de construction. Dans la conduite des travaux, les compétences locales ont été mobilisées et différents groupements de jeunes et de femmes ont été sollicités notamment pour l’apport en agrégats (sable, gravier …) et la manutention. Ce chantier a pu être aussi réalisé grâce à la mobilisation des partenaires du gouvernorat de la Ville de Conakry notamment des entreprises comme GI Ciments, Société Minière de Boké, Tafagui, TOPAZ, Guinée Games. Le gouvernorat de la Ville de Conakry remercie ces différents partenaires pour leur mobilisation dans la conduite de ce projet.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here