La jeunesse de la Ville de Conakry est enfin parvenue à débusquer son représentant au Conseil National de la Transition CNT

0
136

À quelques heures du dernier délai indiqué par les autorités de la transition à toutes les entités concernées dans le pays, la jeunesse régionale de Conakry est enfin parvenue à débusquer ce mercredi 24 Novembre 2021, son représentant au sein de cet organe qui va jouer le rôle du parlement durant cette période exceptionnelle de la transition. L’heureux élu s’appelle Baldé Mamadou Lamarana. Il est âgé de 32 ans, il était jusque-là, président du Club des animateurs socio-éducatifs de Guinée.

La jeunesse de Conakry, comme la plupart des autres structures de la société civile et politique à eu du mal à trouver son représentant par consensus. Dans la durée, la solution à cette énigme a été finalement un test écrit. Un test qui s’est déroulé dans la salle de conférence du gouvernorat de la ville de Conakry après 2h de réunion sans succès.

L’initiative du test pour débusquer l’heureux élu a été donc une stratégie de Sekou Taïs Touré chargé des questions de jeunesse, arts et culture à la commune de Kaloum, sous la présidence de M Souaré Ibrahima Sory, Inspecteur régional de la jeunesse, Sport, Culture et Patrimoine Historique de la ville de Conakry.

Pour ce test fatidique donc, quatre questions ont été posées aux candidats et leurs suppléants. Question 1/ Quelle loi autorise les jeunes guinéens à se constituer en Association ? 2/ Comment appelle-t-on le document dans lequel les préoccupations et programmes sont inscrits au niveau national, et au niveau africain ? 3/Quel plan d’action de la décennie de la jeunesse africaine s’articule. Le nombre de domaines prioritaires, les quels ? 4/ Quel est l’article de la charte africaine de la jeunesse parle-t-on de la participation de la jeunesse ?

Quelques minutes de réflexion et d’explications sur papiers, les différents candidats représentants de la jeunesse de Conakry au CNT sont parvenus au résultat donnant victoire à M Baldé Mamadou Lamarana de la commune de Kaloum qui a récolté 15/20 à la différence des autres candidats qui n’ont eu que 05/20 et 02/20.

Les candidats des autres communes n’ont pas trouvé à redire après ce test. Ils ont plutôt applaudi, complimenté l’heureux élu tout en lui souhaitant bonne chance dans sa mission de représentation de la jeunesse de Conakry au CNT.

Alors qu’il s’agissait de trouver un représentant de la jeunesse de Conakry, il faut noter que les communes de Matoto et Dixinn n’ont pas pris part à cette rencontre. Les raisons, le représentant de la jeunesse de Dixinn est en voyage, et celui de Matoto serait du côté du Ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here