Une réunion de travail s’est tenue ce vendre 28 janvier 2022 entre la Gouverneure de la ville de Conakry, leurs adjoints et les responsables des services de défense et de sécurités Maires

0
29
La Gouverneure de la ville de Conakry Madame M’Mahawa Sylla a convoqué ce vendredi 28 Janvier au Gouvernorat de la ville de Conakry une réunion de travail avec les maires de la capitale, leurs adjoints et les responsables des services de défense et de sécurité qui collaborent avec son institution.
C’est une réunion consécutive à l’accident qui s’est produit le jeudi 27 Janvier au rond-point d’ENTAG, dans la commune de Matoto où un camion a dégommé 3 personnes. Dans son intervention, la Gouverneure de la ville de Conakry est longuement revenue sur les activités qu’elle a entreprise depuis sa nomination à la tête du Gouvernorat, tout en mettant un accent particulier sur le déguerpissement qui doit se faire par commandement participatif par objectif. Un credo qui implique chaque responsable à tous les niveaux de la décentralisation à jouer son rôle pour l’atteinte des objectifs assignés.
Prenant la parole, les 5 maires de Conakry et leurs secrétaires généraux ont à tour de rôle expliqués leurs activités concernant le déguerpissement dans leurs localités respectives.
Pour le secrétaire général de la commune de Kaloum Djely Mory Kourouma, les vendeurs et vendeuses des marchés de sa circonscription ne débordent pas les lieux jusqu’à occuper les routes. Le problème se situe plutôt au niveau des quartiers où la plus part des trottoirs sont occupées par les riverains qui exercent le petit commerce.
Le vice maire de Matam, Ismaël Condé a pour sa part déploré les attitudes de certains citoyens qui sont réfractaires au déguerpissement. Il a lancé un appel pressant aux autorités de la transition à n’intercéder pour personne qui aurait des accointances avec les nouvelles autorités, pour que les mesures prises dans le cadre du déguerpissement aboutissent.
La secrétaire générale de la commune de Dixinn, Kadiatou Diallo a aussi exprimé sa satisfaction pour cette rencontre. Elle a rendu compte à la Gouverneure des actions que sa commune a mené dans le cadre du déguerpissement et les mesures que les autorités de sa circonscription ont prises pour stopper le phénomène d’occupation des lieux publics.
Le maire par intérim de la commune de Ratoma, Alpha Oumar Sacko a passé en revue ses activités de déguerpissement et indiqué que tout se passe bien dans sa commune, où les lieux dégagés sont surveillés en permanence par les gardes communales.
A Matoto, le maire, Mamadouba Toss Camara a demandé l’accompagnement des services de sécurité pour l’accomplissement de ces activités de déguerpissement. Il a profité de l’occasion pour expliquer les circonstances dans lesquelles cet accident est intervenu à Entag dans sa commune.
Du côté des services de sécurité qui collaborent avec les mairies dans ce programme de déguerpissement, le Colonel Bienvenue Lamah, commandant régional de la gendarmerie de Conakry a rappelé sa disponibilité et celle de la police à accompagner les activités de déguerpissement. Il a par ailleurs suggéré aux maires d’impliquer les conseillers de quartiers et autres responsables à la base à ce programme dont la réussite, éviterait des accidents mortels sur les routes qui longent les marchés, mais aussi la fluidité dans la circulation.
Pour venir à bout de tous ces cas d’accidents et les emprises sur les lieux publics, notamment les trottoirs près des marchés, la Gouverneure de la ville de Conakry a annoncé des opérations imminentes de déguerpissement qui débuteront ce week-end pour se poursuivre durant toute la semaine prochaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here