BIOGRAPHIE

Né en 1962, à Taigbé, dans la sous préfecture de Kamsar, préfecture de Boké, Mathurin BANGOURA est fils de paysans. Il a fréquenté les écoles primaires de Bigori et de Kamsar avant d’aller au Centre d’Etudes Révolutionnaires (CER) de Kawass, toujours à Boké. Après le baccalauréat, il fut orienté à la Faculté agronomique de Boké 1er degré. De là, et suite à un concours, il se retrouva à l’Institut des Sciences Agronomiques, 2eme degré de Foulayah. Dès sa sortie de l’université en 1985, Mathurin Bangoura a fait sa formation commune de base au Camp Kwamé Nkrumah. En 1986 ; il bénéficia d’une bourse d’études pour l’Algérie au compte de la Gendarmerie nationale.

A son retour en Guinée, après quelques passages dans des brigades à Conakry, il a bénéficié d’une promotion et affecté au Secrétariat général de la Présidence de la République, au service des renseignements où il a notamment travaillé avec le Ministre Alsény René Gomez. Après la Présidence de la République, il fut affecté à l’Etat Major de la Gendarmerie Nationale, toujours aux services des Renseignements. Officier de son Etat, et dans le cadre de l’engagement de la Guinée pour le rétablissement de la paix et de la sécurité dans la sous région ouest africaine, il est envoyé au Libéria au compte de l’ECOMOG et en Sierra Léone pour le compte de l’UNAMSIL (Nations Unies)

De retour en Guinée, après de loyaux services rendus à la nation, il retourne à l’Etat Major de la Gendarmerie Nationale. Il a séjourné brièvement au Ministère de la Défense nationale au service des archives courant 2008. A la prise du Pouvoir par l’armée guinéenne, le 23 décembre 2008, il fait partie du Conseil National pour la Démocratie et le Développement (CNDD). Officier supérieur de l’armée, il a été successivement Ministre en charge des Postes et des Télécommunications et des transports. Dans ces Départements ministériels, il a fait preuve d’engagement, de pragmatisme et conduit beaucoup de réformes et projets au service du développement de la Guinée. On peut notamment citer : l’interconnexion entre opérateurs de téléphonie, la réalisation de la Cité de Sans-fil, la mise en circulation du train de passagers à Conakry, la contribution à la mise en place de plusieurs structures de l’Etat dont l’Agence de Régulation des Postes et Télécommunications (ARPT), la construction du bloc administratif et l’aménagement de la cour du ministère des transports.

A la faveur de l’avènement de la troisième République avec l’élection du Professeur Alpha Condé à la Magistrature suprême, Le Général Mathurin Bangoura devient Ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Construction. A sa sortie du Gouvernement en 2012, il se consacra au développement d’activités dans le privé et à l’une de ses passions, le football avec la reprise du Club Industriel de Kamsar. Bénéficiant toujours de la confiance du Chef de l’Etat, le Professeur Alpha Condé et à la suite du décès, du Gouverneur de Conakry, Soriba Sorel Camara, le Général de Brigade Mathurin Bangoura est nommé, Gouverneur de la Ville de Conakry le 14 mars 2016. Et depuis, il s’active pour faire de Conakry, une ville sure, saine et ouverte au monde.